Kalimba : un instrument de musique facile à jouer

Il existe des milliers d’instruments pour jouer de la musique. Si certains d’entre eux sont très connus, d’autres le sont moins ou pas du tout. D’origine africaine, la Kalimba fait partie de la catégorie des idiophones, au même titre que le vibraphone et le xylophone. Il s’agit d’un instrument à percussion assez simple dans son fonctionnement, doté d’un support fait de bois ainsi que de plusieurs lames réalisées fréquemment en bambou. Des fois, vous retrouverez des modèles équipés de clavier métallique. Plutôt facile à jouer, il faut néanmoins quelques connaissances de bases, que nous allons aborder dans cet article.

Description de la kalimba

Le corps de cet instrument de musique traditionnel qu’est la kalimba, est fait soit de noix de coco, soit de caisses de résonance en bois ou encore de planche en bois. Des lamelles y sont taillées, positionnées sur des traverses, chacune avec une longueur bien précise. Souvent, les lames se positionnent sur une planchette au moyen d’un chevalet ou bien directement sur la caisse de résonance. Ainsi, une note déterminée est rattachée à chaque lame et les sons se produisent lorsque celle-ci vibre. Vous pouvez compter jusqu’à 20 notes différentes.

La Kalimba existe sous plusieurs formes. Elle peut être de très petite taille, de taille moyenne ou de grande taille. Choisissez simplement le modèle qui sera votre coup de cœur. Vous pouvez consulter un comparatif de plusieurs modèles phares ici : https://laguitareheureuse.fr . Quelle que soit la taille, elle intervient aujourd’hui dans des registres assez différents. On la retrouve en général, dans les musiques du monde, dans l’éveil musical et dans la musicothérapie.

Accorder l’instrument pour mieux jouer

Comme mentionné plus haut, la kalimba possède une caisse creuse réalisée en bois ou d’une table de résonance équipée de clés métalliques appelées aussi des dents, des lames, des lamelles ou des touches. Lorsque vous appuyez sur ces touches au moyen de vos pouces, le bois réagit comme une caisse de résonance pour les clés, et cela émet le son. Normalement, une lame de petite taille donnera une tonalité élevée et inversement. Mais, il peut arriver que votre lame sonne mal. Accorder votre instrument, vous permettra donc de produire un son de meilleure qualité. C’est d’ailleurs la chose la plus importante que vous devez faire, afin de maintenir votre instrument dans le meilleur état possible. Il s’agit là, d’un point pertinent pour la qualité d’écoute, mais également pour la durée de vie de l’instrument, car tout objet nécessite un certain entretien.

Jouer correctement sa kalimba

Pour jouer à la kalimba, il faut vous servir de vos deux pouces et parfois de l’index droit. La méthode est plutôt facile, mais quelques connaissances seront nécessaires pour pouvoir évoluer dans l’apprentissage. Commencez en apprenant l’échelle de base. Sur un kalimba, la plus longue des lames représente la première note de la balance. La seconde est directement à gauche de la première, alors que la troisième se trouve sur sa droite. Ensuite, les notes continuent de basculer sur la droite, puis la gauche, jusqu’à atteindre la note supérieure à l’extrême gauche de l’instrument. Afin de bien apprendre, un manuel de musique peut être contenu dans votre colis à l’achat. Si ce n’est pas le cas, vous trouverez quand même tout ce qu’il faut savoir sur le net.