La biokinergie, qu’est-ce que c’est ?

Le stress, les maux de dos, la fatigue, les infections urinaires, les règles douloureuses, sont autant de maladies qui n’ont généralement pas de cause organique, mais qui empoisonnent la vie des milliers de gens au quotidien. Pour s’en soulager, chacun essaie de recourir à des méthodes variées. Mais, avez-vous déjà essayé la biokinergie ? Technique de thérapie associant les méthodes de médecine moderne et les méthodes traditionnelles de la médecine chinoise, la biokinergie est le nouveau moyen pour venir à bout de certaines douleurs récurrentes. De quoi s’agit-il en réalité et comment fonctionne cette thérapie ? C’est à ces interrogations que nous essayerons d’apporter des réponses, à travers cet article.

La définition et la naissance de la biokinergie

Inventée en 1983 par le kinésithérapeute-ostéopathe français Michel Lidoreau, la bioénergie est une technique de soins manuels et très doux, qui a pour objectif de s’attaquer aux symptômes en remontant directement à l’origine des déséquilibres qui affectent le fonctionnement de notre corps. Cette méthode combine, dans un même processus, la détente des muscles, la libération des blocages articulaires ainsi que la stimulation des points d’acupuncture. En effet, selon M. Lidoreau, qui aurait découvert cette technique en soignant ses patients, toutes les thérapies ont en commun l’enroulement tissulaire biokinergique,qui est la base de la biokinergie. Et l’enroulement tissulaire serait la conséquence des perturbations d’ordre énergétique, qui causent des blocages osseux. Il a alors affirmé qu’en effectuant des massages circulaires biokinergiques, cela aura pour résultat le déblocage des enroulements tissulaires.

Fonctionnement et bienfaits de la biokinergie

Avant toute chose, il faut notifier que la biokinergie ne se prévaut pas la capacité de traiter des pathologies qui nécessitent une intervention médicale, médicamenteuse ou chirurgicale. C’est une thérapie qui est plutôt indiquée pour soulager les problèmes musculaires, les désordres articulaires et les déséquilibres énergiques. Le biokinergiste cherchera donc à renforcer les capacités maximales de l’organisme en exerçant des pressions douces et centrées sur le point des tensions tissulaires. Cela favorisera ainsi la stimulation du point d’acupuncture et la détente des muscles. Il faut, en général, 3 à 4 séances de biokinergie pour que le biokinergiste arrive à bout de tous les enroulements tissulaires. Bien qu’elle soit un moyen non-conventionnel pour venir à bout de certains maux, la biokinergie procure de grands bienfaits aux patients, et ils sont d’ailleurs perceptibles des jours qui suivent la première séance. La biokinergie renforce davantage la capacité d’auto élimination des toxines de l’organisme. Il est donc conseillé de bien s’hydrater en buvant en moyenne 1 litre et demi d’eau par jour. Pour mieux profiter de cette thérapie, il est conseillé de la faire deux fois par an.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.