Quand faut-il recourir à un pédodentiste ?

La santé bucco-dentaire chez l’enfant est assurée par un spécialiste de la médecine ; le dentiste pédiatrique ou le pédodentiste. L’intervention de ce spécialiste présente plusieurs avantages, pour un bien-être dentaire. Cependant, beaucoup ignore quand consulter ce spécialiste. Faut-il attendre nécessairement qu’il y ait une anomalie ? Si non, quand et à quelle fréquence emmener les enfants chez le pédodentiste ? Notre présente rédaction vous donne la solution à ces interrogations.

La consultation d’usage ou consultation préventive

On entend par consultation d’usage, la consultation volontaire effectuée en dehors de toute infection ou symptômes. Il convient de noter, que rare sont les personnes qui obéissent à ce type de consultation. En effet, des enquêtes réalisées dans plusieurs cliniques dentaires, ont révélé que 95 % des personnes qui se rendent chez le pédodentiste ou même le dentiste, sont des patients qui viennent directement pour des soins. Seul 5 % viennent pour une consultation d’usage. Pourtant, consulter un pédodentiste est une démarche très importante, pour garantir à l’enfant une bonne santé dentaire. Lorsque cela est compris, la question qui se pose immédiatement, est de savoir quand ou à quel âge faut-il emmener l’enfant pour la première consultation chez le pédodentiste. Différentes réponses ont été apportées à cette interrogation. Néanmoins, il est retenu et accepté de tous les spécialistes, qu’il faut emmener les enfants chez le dentiste pédiatrique avant l’âge d’un an, c’est-à-dire aux environs de six mois d’âge après l’apparition de la première dent de lait chez l’enfant. Cela permet le pédodentiste de veiller sur la dentition de l’enfant qui est une dentition en constante évolution et confrontée à plusieurs risques. En effet, le lait maternel qui constitue la nourriture de base du bébé, contient une teneur non négligeable en sucre, ce qui est un piège pour les premières dents de l’enfant et nécessite un suivi important. Après la première consultation, l’enfant doit être emmené de façon régulière, tous les 6 mois. Ces consultations d’usage ont pour but de détecter les problèmes de façon précoce d’une part, et de les prévenir d’autre part. En absence de ce suivi, la cavité buccale de l’enfant dont l’hygiène buccodentaire n’est suivi comme cela se doit, peut rapidement cumuler des infections susceptibles d’entraîner des douleurs, des difficultés de mastication, voire de digestion.

La consultation en cas d’apparition de symptômes ou de maladie dentaire

La consultation du pédodentiste est obligatoire, lorsque l’enfant présente des signes de carie ou d’autres symptômes inquiétants d’infections bucco-dentaires. Cette consultation passe nécessairement par la réalisation d’un diagnostic général ou spécial selon le cas, pour une bonne prise en main de la situation. À ce stade, le pédodentiste peut constater si les dents de l’enfant ne sont pas bien placées ou sont mal alignées, et y apporter les soins adéquats. Cet exemple d’anomalie déjà constatée chez de nombreux enfants, est de nature à entraîner une déformation extérieure au niveau de la mâchoire. L’intervention du pédodentiste permet ainsi de la corriger.

Il arrive que la consultation après l’apparition de symptômes, débouche sur un traitement durable, notamment lorsqu’il s’agit de procéder à un redressage des dents, surtout que cela n’est possible qu’à un certains âges (généralement 8 ans au moins, car c’est bien l’âge référence de la solidité des dents). Les symptômes inquiétants qui obligent à consulter le pédodentiste, sont nombreux. On peut citer entre autres, le positionnement atypique des dents et des mâchoires, la suce du pouce. La carie dentaire est la maladie dentaire la plus constatée chez les enfants. En cas des symptômes de cette maladie, la consultation du pédodentiste est obligatoire.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.