Roséole : quels sont les symptômes ? Comment la soigner ?

Les bébés durant leurs plus jeunes âges font parfois face à un certain nombre de maladies qui peuvent être assez inconfortables aussi bien pour eux que pour leurs parents. L’une d’entre elles est sans aucun doute la Roséole, une condition qui peut rendre vos nuits et celles de vos petits bouts de chou agitées. Quels en sont les symptômes et comment y remédier pour rendre sa quiétude à votre bébé ?

Qu’est-ce que la roséole ?

La roséole est une infection virale qui commence par une forte fièvre soudaine et est suivie de l’apparition d’une éruption cutanée de couleur rose. Certains enfants ne développent qu’un cas très léger de roséole et ne montrent jamais d’indication claire de maladie, tandis que d’autres présentent toute la gamme des signes et symptômes. La roséole est généralement une infection infantile, la plupart des cas survenant avant l’âge de 2 ans, et quelques fois un peu plus tard dans l’enfance ; cependant, les adultes peuvent développer cette infection virale. Il est également à noter que la plupart des cas de roséole apparaissent au printemps et à l’automne, mais les raisons en demeurent inconnues. La Roséole n’est généralement pas sérieuse comme maladie. Tout comme le rhume, le corps est capable de guérir l’infection tout seul. Du repos combiné avec une bonne hydratation et des médicaments pour réduire la fièvre aideront votre enfant à recouvrer rapidement sa santé.

Symptômes de la roséole

Un enfant peut ne présenter aucun symptôme pendant 5 à 15 jours après avoir contracté le virus qui cause la roséole. Lorsque les symptômes apparaissent, la première chose que vous remarquerez est une fièvre soudaine et élevée (39 à 40⁰C) qui peut durer 3 à 7 jours. Malgré la fièvre, les enfants sont généralement vifs et ne semblent pas malades. Cependant, certains enfants peuvent aussi avoir un léger mal de gorge, un écoulement nasal, une toux, des glandes enflées et une diarrhée légère avant ou pendant la fièvre. Certains enfants ressentent également de la fatigue, des paupières enflées et une diminution de l’appétit.

La fièvre disparaît habituellement vers le quatrième jour, mais elle est suivie d’une éruption cutanée caractéristique de couleur rose, qui peut se développer. De petites taches plates et décolorées sur la peau avec de minuscules bosses en relief (de 2 mm à 5 mm de diamètre) apparaissent d’abord sur le torse. Cette éruption peut ensuite s’étendre au cou et aux jambes, mais elle touche rarement le visage. Cette éruption cutanée ne provoque pas de démangeaison ni de pus et a tendance à blanchir lorsqu’une pression est appliquée sur la zone rougeâtre. En général, l’éruption disparaît en quelques heures, mais peut durer jusqu’à 2 jours. Pour certains enfants, l’éruption cutanée peut même être assez légère pour passer inaperçue ou même ne pas apparaître.

Traitement de la roséole

La roséole est une maladie causée par un virus, alors les antibiotiques n’aideront pas votre enfant à se porter mieux. Ainsi, le médecin traitera probablement les symptômes qui apparaîtront. En cas de forte fièvre, il peut recommander l’acétaminophène ou l’ibuprofène. Il est également indispensable de garder votre enfant au repos et de bien l’hydrater. S’il développe d’autres symptômes ou devient très malade, le médecin traitant peut demander des analyses de sang ou d’urine. La roséole est contagieuse, votre médecin vous dira donc de garder votre enfant loin des autres, au moins jusqu’à ce que la fièvre disparaisse.